• annuaire et annonce santé

Les effets secondaires du konjac

Le konjac n’est pas connu pour avoir des effets secondaires négatifs sérieux, dès lors qu’il est consommé dans des conditions normales au naturel, ou bien qu’il est pris sous forme de supplément alimentaire.
On conseille simplement pour les suppléments naturels de les prendre avec un grand verre d’eau de façon à ce qu’ils descendent bien.

Les quelques soucis possibles

Chez certaines personnes la consommation de konjac peut amener quelques troubles intestinaux comme par exemple des gaz, de la diarrhée ou des maux d’estomac, c’est assez rare mais cela peut arriver.
Il conviendra tout simplement de diminuer sa consommation de konjac et si le phénomène persiste une simple consultation chez le médecin devrait permettre de régler ce petit problème

Les dangers du glucomannane effets secondaireskonjac effets secondaires

Ne pas avoir d’effets indésirables ne veut en aucun cas toutefois dire que son absorption est totalement sans danger, et dans certains pays il existe certaines restrictions, le konjac n’est pas autorisé sous certaines formes et dans certains aliments.

Il faut bien comprendre que le glucomannane le principal composant du konjac, lorsqu’il est en contact avec de l’eau va augmenter considérablement de volume, c’est d’ailleurs ce qui va donner dans l’estomac cette sensation de satiété.

Il y a une quinzaine d’années aux Etats Unis des bonbons à base de glucomannane, ont fait plusieurs victimes, chez des enfants et personnes âgés, ces bonbons sous forme de gelée gonflaient dans la gorge ou l’œsophage sous l’effet de la salive, et entrainaient une suffocation.
Depuis l’utilisation de glucomannane dans certains aliments a été réglementée, que ce soit en Amérique du nord ou dans l’Union Européenne.

Les interactions possibles avec d’autres traitements

On a constaté que la consommation de konjac sous toutes ses formes permettait de diminuer le taux de LDL le mauvais cholestérol. Par conséquent les personnes prenant déjà un traitement pour abaisser le taux de LDL devront de préférence se rapprocher de leur médecin traitant afin d’être sûr qu’il n’y ait pas risque de trop le baisser.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *